Régine Lathus & Franck Sotelo – Médiathèque Ceccano

S’il y a bien une expo savoureuse, exquise, pleine de 10ème degré c’est celle là. Les auteurs ont détourné des objets de consommation courante, modifié leur destin tracé pour les transformer à travers un miroir déformant. La liste est trop longue pour vous la livrer puisque 365 objets ont été imaginés, un par jour. Ainsi vous aurez la photo ci-contre : le thon monte, j’en vois un qui boite.
Vous trouverez ICI quelques exemples de réalisations de ces deux artistes, à consommer sans modération. Allez une dernière pour la route, en bas à droite : Momilette, pour les jeunes qui font bande à part.

Doy.

Et bien en ce qui me concerne, j’ai tellement aimé que j’y suis allée deux fois !
Certains objets – et les commentaires associés – m’ont plus amusée que d’autres (« Kant à soi », « Pourquoi tant de N », « Le collier de perles d’inculture ») , mais j’ai trouvé que c’était une exposition très réussie dans son ensemble, et elle m’a donné envie d’en savoir plus sur le travail de ces deux artistes, présents sur le lieu d’exposition et vraiment très sympathiques.
Au delà de l’aspect « dérision », je trouve qu’on prend une sacrée claque en voyant tous ces objets qui nous entourent et qui pour certains nous rendent totalement dépendants de la vie moderne… Une claque salutaire !

Shifue.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s