F.Vehlmann, F.Duchazeau – 2006 – Dargaud – 68 planches

Cette bande-dessinée se lit comme un conte, c’est d’ailleurs un conte. On tourne les pages et on se laisse embarquer. J’ai emprunté cet album à la médiathèque car la couverture m’a parlé, j’ai trouvé le dessin joli et le titre m’a plu. Donc je l’ai mis dans ma besace. Eh bien parfois on peut dire qu’il faut suivre ses envies. J’ai tout simplement adoré. Le coup de crayon est mis en valeur par un texte inspiré et plein d’humour. Une magie se dégage au fil des pages, un délicieux enchantement.
C’est donc l’histoire du calife de Bagdad qui organise un grand concours de conte. Il y aura mille et un candidats qui auront 3 ans pour préparer leur conte. Le plus mauvais conteur sera exécuté, quant au meilleur il deviendra riche et célèbre. Nous allons donc suivre l’histoire de 5 de ces narrateurs qui vont parcourir le monde pour apprendre différentes histoires et ainsi, progresser pour peut-être décrocher le gros lot, mais surtout créer le conte parfait.
Bon c’est pas tout ça mais je la relirais bien moua !

Note : 5/5

Doy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s