Hugo Pratt – 1995 – Casterman – 80 planches

C’est l’histoire d’Antoine de Saint Exupéry, ou plutôt la fin de l’histoire. Ce lundi 32 juillet 1944 nous accompagnons ce poète-pilote pour les 10 dernières minutes de sa vie, à bord de son Lightning P38. Alors qu’il est au dessus de la méditerranée St Ex est pris en chasse par deux FW 190, avions de combat allemands, lui n’a rien d’autre que des appareils photo dans son avion. Les moments intenses de sa vie vont défiler devant ses yeux avant de s’abimer en mer.
Cet album est préfacé par Frédéric d’Agay (historien et gérant de la société civile pour l’oeuvre et la mémoire d’Antoine de St Exupéry). Les 14 pages qui précèdent la bd sont nécessaires aux personnes ne connaissant pas parfaitement la vie de St Ex. Sans ces quelques précisions on peut rapidement perdre le fil.
Hugo Pratt nous dresse ici une biographie très poétique du célèbre écrivain. A mon avis on rentre dans son univers ou on reste à la porte. Il ne doit pas y avoir de demi-mesure. Je dirais que moi je suis rentré, poussé par la passion de l’aviation, aussi probablement parce que je suis bon public en fait. En tout cas nous avons ici une belle bd, intéressante à lire d’un point de vue historique et jolie à regarder.

Note : 4/5

Doy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s