P.Christin, E.BIlal – 1979 – Dargaud – 78 planches

Un petit village espagnol du nom de Vièves (72 habitants) dans la province d’Aragon est entièrement détruit et ses habitants massacrés. Rapidement les faits sont revendiqués par un groupe qui se fait appeler « Les phalanges de l’ordre noir », un groupe d’extrême droite. J.Pritchard, journaliste au Daily Talegraph de Londres reconnait parmi les membres du commando des gens qu’il a combattu 40 ans plus tôt, pendant la guerre d’espagne, dans ce même village. Dès lors il va recontacter ses anciens amis qui formaient un groupe de combattants de cette époque révolue. Le groupe va renaitre et il vont ensemble lutter à nouveau contre ces terroristes.
Que dire de cette bd ? Pas facile d’en tirer une conclusion nette et précise. Je reste mitigé pour tout dire, je ne suis pas totalement entré dans l’histoire qui est assez difficile à suivre. Le scénario est assez tortueux et il faut s’accrocher. Je me dis d’ailleurs qu’une seconde lecture ne serait pas du luxe mais je n’en ai pas le courage. Enfin, je trouve assez étrange l’idée de voir ces septuagénaires qui repartent en croisade contre d’autres septuagénaires… Le dessin est bien réalisé, je ne suis pas un pro de Bilal mais j’ai l’impression qu’on est loin de ce qu’il fait actuellement. Toujours est-il que je ne suis pas super emballé, je dirais plutôt mention « passable »

Note : 2/5

Doy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s