P. Mallet, L. Croix – 2006 – Glénat – 60 planches

Ce récit est l’adaptation d’un conte de William Beckford, écrit en 1787. Vathek, le héros si l’on peut l’appeler ainsi est le calife de Samarah. Une seule chose l’intéresse, le pouvoir, et il va tout faire pour posséder le plus grand qui soit. Il se fera aider dans sa quête par Giaour, un étrange personnage aux pouvoirs malicieux, Carathis, sa mère aussi vile que son fils et enfin Nouronihar qui deviendra sa femme par pur appât du gain. Belle brochette de vainqueurs !
Voilà une jolie fable sur le pouvoir et les dangers qui en découlent. Ce conte très « moral » semble nous indiquer qu’au fond, pourquoi vouloir toujours plus, et ne pas vivre simplement. C’est en tout cas la lecture que j’en ai faite. Les planches sont superbement réalisées, bien colorisées dans ce format carré du plus bel effet.

Note : 4/5

Doy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s