Tome 1, 2 & 3 – N. Pona, C. Dubois – 2007/2009 – Le Lombard – 3×46 planches

Voici un article difficile à écrire : comment résumer une intrigue complexe sans rentrer dans les détails, mais sans oublier des éléments importants non plus ? Et que dire d’un « Cycle… » alors que la série n’est pas encore terminée, et que le troisième tome se clôt sans que les questions du lecteur n’aient trouvé de réponse ?
L’histoire se déroule en 1894. L’Empire r
usse est dirigé par un Dragon qui vient d’être assassiné, et dont tous les « héritiers » ont été massacrés sauf un qui a disparu : un oeuf qui devient l’objet des recherches des défenseurs de l’Empire, mais aussi des révolutionnaires qui tentent de renverser le régime. On le comprend rapidement, je ne vous dévoilerai donc pas un secret, le Dragon a été assassiné par Ajjer, une amazone Drack qui faisait partie de sa garde rapprochée. L’oeuf est en sa possession, raison pour laquelle elle se retrouve rapidement en danger. Natalya, une jeune femme qui a croisé par hasard sa route et qui l’accompagne désormais, va donc être également mêlée à cette fuite/quête (on ne sait pas trop…). Car si l’histoire s’éclaircit au fur et à mesure des trois tomes, difficile de comprendre pourquoi Ajjer a tué le Dragon et quelle est la nature de l’attachement qu’elle porte à cet oeuf, pour lequel elle est capable de tout y compris de tuer de sang-froid.
Autant le dire, l’histoire est parfois tortueuse mais elle tient la route. S’agissant du dessin, c’est en fait en découvrant la couverture du tome 3 que j’ai été tentée de lire cette série. Il me semble, même si je ne suis pas spécialiste, avoir noté une évolution dans le trait entre le 1er et le 3è tome (les dessins semblent mieux maîtrisés). Les « décors » sont beaux et les couleurs froides et violentes à souhait (dominantes de blanc/neige et de rouge/sang), parfaitement au service de l’histoire. En revanche, on peut regretter (comme j’ai d’ailleurs pu le lire dans une chronique sur BDGest’) certains visages exécutés trop rapidement et des bouches de femmes un peu trop grandes et pulpeuses pour être naturelles… Bref, la note que j’ai attribuée à ce « Cycle… » est le résultat d’une savante équation entre tout ce que j’ai pu écrire plus haut. La teneur du 4è – et dernier ? – tome sera selon moi déterminante…

Note : 3,5/5

Shifue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s