Festival Off (Avignon 2010) – Théâtre des Béliers

Avec l’été recommence la saison des festivals un peu partout en France et sur Avignon, place au théâtre ! Comme pour la rentrée littéraire, le choix est cornélien tant le nombre de spectacles va croissant d’année en année : plus de 1000, tous genres confondus, pour cette édition ! Dans ce dédale de représentations, de compagnies, de théâtres, comment faire son choix me direz-vous ? Plusieurs possibilités : se diriger vers un auteur, une pièce connus et appréciés ; laisser faire le bouche à oreille ; se laisser convaincre par les troupes qui tractent tous les jours et sans relâche sous le soleil avignonnais dans la joie et la bonne humeur.
Pour ce qui est de ce spectacle, ‘Crise de foi’, je me suis laissée entraîner par ma cousine qui connaissait Sophia Aram à travers le ‘Fou du Roi’, l’émission de Stéphane Bern sur France Inter (voleur de prénom !!! Non, c’est rien, j’me comprends…). La thématique de la religion et de ses excès me branchait bien, mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre ne connaissant pas la comédienne. Eh bien, je dois dire que j’ai passé un très bon moment. Sur un sujet particulièrement sensible, Sophia Aram – une pêche d’enfer et un talent d’imitatrice indéniable – parvient à faire rire sans tomber dans le piège de critiquer une religion plus qu’une autre. Non, elle s’attaque aux trois religions monothéistes avec la même causticité, en pointant les incohérences des textes sacrés et le comportement de certains croyants qui observent parfois des règles absurdes au nom de leur foi. Née dans une famille de confession musulmane, Sophia Aram raconte à un moment du spectacle que la religion a marqué son enfance et a été responsable pendant plusieurs années de ses insomnies, son rôle étant de culpabiliser et de faire peur aux hommes. J’ai noté quelques phrases hilarantes, et notamment celle-là : « Je suis à la religion ce que Ferrero Rocher est à la diplomatie ». Classe, non ?? Pour finir, à  l’adresse de ceux qui seraient tentés d’aller voir ‘Crise de foi’ mais qui hésitent peut-être encore, je délivrerai le conseil donné aux spectateurs avant la représentation : ‘Ce spectacle s’adresse à ceux qui placent leur humour au dessus de leur foi’. Bon divertissement !

Shifue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s