Intégral, 4 tomes – D Chauvel, F Simon – 1997 à 2001 – Delcourt – 4 x 46 planches

Amérique profonde, années 50, Happy Wimbush est un jeune campagnard qui vient de perdre son père. Il monte dans un  bus pour Denver afin d’y rejoindre son frère Chas qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Il y découvre un homme qui gagne sa vie comme homme de main et qui trempe dans pas mal d’affaires pas très nettes. L’ainé embarque vite son jeune frère dans des combines un peu louches jusqu’à ce qu’il le fasse accepter par le clan Nicieza, et surtout Ernesto, le parrain. Happy est recruté pour le prochain casse organisé par sa nouvelle famille mais bien sur les choses ne se déroulent pas comme prévu et une folle poursuite commence. Hap se retrouve avec une valise pleine de diamants qui intéresse plus d’une personne, truands, femmes vénales et flics bien sur.
Voilà une bd toute à fait intéressante, les 4 tomes retracent l’histoire d’une course poursuite faite de nombreux rebondissements. Rien de bien nouveau sous le soleil me direz vous, des séries policières et autres road-movie il y en a un paquet. Ce qui est intéressant c’est la manière qu’à David Chauvel de revenir sur des faits passés à l’aide de flash-back qui permettent peu à peu de s’approprier l’histoire. Bien que nous soyons dans l’univers de la pègre et de ses dérives cette série possède une certaine dose d’humour qui m’a bien plu. L’histoire n’est pas non plus hyper originale mais se lit bien, on a envie de commencer le tome suivant dès qu’on en referme un ce qui est bon signe vous en conviendrez. Le dessin quant à lui colle parfaitement au scénario et à l’époque. On retrouve de magnifiques dessins de belles Cadillac et autres Buick mais aussi de bâtiments traités avec une grande minutie. Il semblerait que Fred Simon travaille particulièrement ses personnages avant de se lancer dans les planches, en faisant des pages et des pages de visages de face, 3/4 et profil. J’ai trouvé que les têtes des personnages étaient en adéquation avec leur caractère, bref un beau boulot. C’est donc tout à fait emballé que j’ai refermé le 4ème et dernier tome de cette série, content d’avoir découvert cette histoire et ses personnages intéressants. Un seul petit bémol : le titre qui n’est pas vraiment représentatif de la série et de son thème bien qu’on nous explique pourquoi au cours de l’histoire.

Note : 4/5

Doy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s