Marie NDiaye – Gallimard – 2009 – 317 pages

C’est un roman dense, riche, profond, puissant comme ses héroïnes que Marie NDiaye a écrit ici. Il traite de la dureté et de la misère de la condition de trois femmes, Norah, Fanta et Khady Demba qui, chacune à sa manière, doit faire face à un sort qui semble s’acharner avec plus ou moins de véhémence. Ce sont des bribes de leur vie que le lecteur est invité à découvrir, et dont il perçoit petit à petit de quelle manière elles s’imbriquent entre elles, comme les pièces d’un puzzle. Ces trois vies, apparemment sans lien les unes avec les autres, sont néanmoins intimement liées par la difficulté d’être.
Norah revient en Afrique après de nombreuses années à la demande de son père, un homme tyrannique, implacable, autoritaire. Elle ne sait pas pourquoi il l’a faite venir, et va découvrir l’impensable. La vie de Fanta, entrevue au milieu des divagations de son mari, est celle d’une jeune femme
brillante, partie de rien et devenue professeur de lettres dans son pays d’origine, qui arrivée en France retrouve le néant après avoir essuyé un refus définitif d’enseigner. Quant à Khady Demba… Si ces trois existences possèdent une force tragique, le récit de la vie de Khady Demba est sans doute le plus poignant des trois, celui qui m’a le plus touchée. En ce qui concerne la forme, j’ai trouvé que la lecture de ce roman n’était pas très aisée et demandait de la concentration, nécessaire pour prendre toute la mesure du récit (trois vies, trois chapitres, trois histoires qui peuvent se lire indépendamment). Mais les phrases-fleuves de Marie NDiaye ne sont pas là par hasard. Son style participe en effet de la puissance du récit, de sa densité.  Peut-être faut-il lire ce livre lentement, ou y revenir, pour mieux le comprendre ? Bref, ce roman ne peut laisser indifférent son lecteur. Et en ce qui me concerne, il m’aura interpellée en tant que femme, occidentale, à qui la vie a jusqu’à présent plutôt souri…

Note : 4/5

Shifue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s