Tome 2 – Stieg Larsson – 2006 – Actes Sud – 652 pages

Alors que Mikael Blomkvist a été réhabilité suite à l’affaire retentissante le liant à Wennestrom, Lisbeth a quant à elle décidé de prendre quelques vacances en parcourant le monde. On ne peut plus dire qu’elle ait des soucis d’argent, elle peut voir venir avec ses 3 milliards de couronnes (environ 337 millions d’euros, excusez du peu ma bonne dame) habilement subtilisés. Le journal Millénium s’apprête à sortir un numéro spécial qui fera grand bruit. En effet les dirigeants de la rédaction travaillent avec un certain Dag Svensson qui a longuement enquêté sur le commerce du sexe et de tout ce qui gravite autour. Un livre sortira également au même moment que le journal, beaucoup de têtes vont tomber. Malheureusement Dag et sa compagne Mia (qui s’apprêtait à rendre sa thèse sur ce même sujet) sont assassinés dans leur appartement. C’est Mikael qui découvre les corps sans vie et qui retrouve l’arme du crime qui étrangement porte les empreintes de Lisbeth.
Dans quoi s’est encore fourrée la petite Lisbeth ? Y’a des gens des fois qui attirent à eux les emmerdes et on peux affirmer haut et fort sans se tromper que la demoiselle Salander en fait partie. Il n’est pas utile ici d’en dire plus car si vous n’avez pas lu ce tome 2 il faudrait quand même garder un fond d’intrigue. Oui je devais être le seul en France à ne pas l’avoir lu, mais bon sait-on jamais, peut-être une personne qui serait partie en mer ou dans la jungle pendant 4 ans lira ce post pour en savoir un peu plus. En fait j’ai eu un peu de mal à m’y mettre, je trainais des pieds, je lisais beaucoup de bds. Ce n’est pas que ce n’était pas bien mais je n’arrivais pas à me replonger dedans. En début de semaine j’ai eu comme un déclic et je n’ai plus réussi à lâcher ce roman. Je suis totalement rentré dans l’histoire, les chapitres se terminaient et je me sentais attiré vers le suivant. C’est vraiment bien écrit, non pas que ce soit de la grande littérature mais de façon efficace dirais-je. J’ai été moins dérangé qu’au premier volet par la présence des marques, y’en avait-il moins ou avais-je pris l’habitude, peut-être un peu des deux. Tout comme le premier opus il y a des fautes d’orthographe. Oui oui oui moi j’en fait, et pas qu’une, mais j’écris pas de bouquins ni n’en traduis d’ailleurs. Je trouve quand même que ça fait un peu tâche pour une maison d’édition comme Actes Sud. Niveau scénario enfin on peut dire que Larsson sait (savait…) ménager le suspens, on tourne les pages en se demandant ce qui va bien pouvoir se passer et on en redemande. Bref je ne vais pas demander mon reste et vais rapidement embrayer sur le tome 3 car j’ai bien accroché et puis elle est attachante la ptite dame tatouée.

Note : 4/5

Doy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s