Tomes 1 à 6 – O., J. et A.-C. Jouvray – Paquet


Ca y est, enfin ! Je peux enfin comprendre pourquoi Doy est tombé raide fan de cette série qui m’était bien évidemment totalement inconnue, et qu’il a dévorée plus vite que son ombre. En effet, clouée chez moi pour cause de syndrome infectieux – on n’en saura pas plus, merci le corps médical – j’ai donc du temps à revendre et en profite pour bouquiner, flâner, buller, rêvasser… Mais je m’éloigne de mon sujet… Que dire de plus, à propos de Lincoln, que Doy dans ses posts précédents ? D’abord que j’ai adoré moi aussi, en premier lieu pour cet humour si particulier fait d’ironie, de cynisme, toujours bien adapté aux circonstances. Que j’ai aimé suivre cet anti-héros tout au long des six tomes déjà parus, Lincoln étant tout sauf un personnage auquel on penserait pouvoir s’identifier à première vue, bien vu justement ! Que j’ai trouvé excellents les personnages de Dieu et du Diable, qui font leurs petits arrangements et leurs petites combines sur le dos des pauvres mortels que nous sommes… Un petit air de blasphème, mais quand on y réfléchit bien… Et puis, force est de constater que la famille Jouvray est plutôt fortiche pour nous embarquer comme ça sur une série qui jamais ne s’essouffle, c’est suffisamment rare pour le souligner. Bref, j’ai bien ri et je pense moi aussi que je relirai de temps en temps un tome par ci par là, juste pour me remettre en mémoire quelques expressions particulièrement bien trouvées.


Note : 5/5

Shifue.

Publicités

2 commentaires sur « Lincoln »

  1. Hé bé les amis ! J’ai mis le temps mais ça y est, je viens de découvrir vos critiques dithyrambiques de notre série chérie ! J’en ai des frissons dans le dos ! Merci, mille fois merci de tant de compliments. En faisant ces albums, on se fait plaisir évidemment, mais quand on découvre que ça fait plaisir aux lecteurs, le plaisir est doublé ! Alors oui, c’est vrai, on fait une pause pour quelque temps pour respirer un peu et travailler sur d’autres albums, mais c’est pour mieux revenir quand ce sera le moment. La difficulté sur une série comme celle-ci, c’est de savoir se renouveler sans redire les mêmes âneries, sans refaire les mêmes blagues. Alors une coupure était nécessaire. Merci encore et peut-être qu’on se croisera sur un festival. A bientôt.

    1. Ouah, Olivier vient nous faire coucou en personne sur notre blog !! C’est du lourd (le prends pas pour toi Olivier hein…) !!! Franchement on est très content que tu sois passé nous dire bonjour et que tu aies mis ta petite touche perso. Je dois dire qu’à titre personnel j’ai d’abord aimé la série mais j’ai aussi apprécié votre simplicité quand on vous a vu à Lyon. C’est vraiment plaisant de rencontrer les auteurs, surtout si le contact est amical (ce qui n’est pas forcement le cas). Continuez donc sur cette voix et merci encore pour ton passage ici, tu reviens quand tu veux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s