Douglas Kennedy – Belfond – 2010 – 400 pages

Ce roman est le deuxième de Douglas Kennedy que je lis après « Les charmes discrets de la vie conjugale« . Peu de points communs entre les deux, hormis peut-être le constat que la vie de couple est une aventure qui n’est pas de tout repos.
Au début de l’histoire, le lecteur fait la connaissance de Ben Bradford et de sa petite famille. Ben est un avocat respectable, qui a réussi dans la vie et compte parmi les privilégiés possédant  une belle maison dans la banlieue chic d’une grande ville de la Côte Est des Etats-Unis. Sa femme, rencontrée à l’université, qui envisageait une carrière d’écrivain, a fait une croix sur ses ambitions et s’occupe de leurs deux jeunes garçons. L’arrivée du petit dernier, encore tout bébé, a mis l’accent sur les tensions de plus en plus vives au sein de leur couple. Sans trop comprendre pourquoi ni comment ils en sont arrivés là, Ben ne peut que constater l’incompréhension croissante qui les éloigne inexorablement l’un de l’autre.
A la suite d’un enchaînement de circonstances qui va déboucher sur le drame au coeur de ce récit, que je ne dévoilerai pas ici, Ben va devoir changer d’identité pour échapper à la justice. Il n’a pas le choix, mais cela le renvoie des années en arrière, lorsqu’il a dû se résigner à faire des études de droit pour faire plaisir à son père. Au fond, sa vie d’aujourd’hui est-elle celle dont il avait rêvé ? Ben, pourtant caché sous l’identité d’un autre homme, va enfin pouvoir réaliser – mais à quel prix ! – une partie de ses aspirations passées et renaître progressivement à la vie. Une nouvelle vie.
J’ai été prise dès les premières pages par le rythme du roman, construit autour de chapitres courts qui s’enchaînent  si bien que l’on a envie de connaître la suite… C’est tout le talent de Douglas Kennedy que de tenir le lecteur en haleine. C’est un roman toutefois dur, qui nous rappelle que la vie peut basculer à chaque instant. A nous, donc, de savoir en apprécier les bons moments et de garder ceux-ci en mémoire pour avoir la force d’affronter les moments plus difficiles.

Note : 4/5.

Shifue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s