Haruki Murakami – 10/18 – 442 pages

Avant de vous parler de La Ballade la mer salée, voici mes impressions sur La Ballade de l’impossible. Euh, c’est pas drôle ? Ué, c’est vrai que c’était facile, désolée…
Que dire donc de cette « ballade » là ? Eh bien que c’est plutôt un très très bon roman, qui m’a confortée dans l’idée qu’Haruki Murakami est un de mes auteurs contemporains préférés. J’avais déjà lu La fin des temps et Kafka sur le rivage, et j’avais été enchantée par son style et son univers. Ce roman, qui est d’après ce que j’ai pu lire ici ou là d’inspiration autobiographique, m’a à nouveau embarquée. L’histoire est racontée à la première personne par Watanabe, un homme à l’approche de la quarantaine qui entend dans un avion une chanson qui le ramène des années en arrière à Tokyo alors qu’il était étudiant. Il replonge immédiatement et avec mélancolie dans cette époque à la fois triste et porteuse d’espoir. Il repense au suicide de son meilleur ami Kizuki, à l’amitié amoureuse partagée avec la petite amie de Kizuki, Naoko, et à sa rencontre avec Midori, une jeune fille dont il tombe également amoureux. Tout le récit est empreint de nostalgie, car le narrateur revit une période révolue peuplée de proches dont il sait qu’il ne les reverra plus. La grande force de Murakami, à mon sens, est de créer des ambiances dans lesquelles le lecteur se trouve baigné malgré lui et qui le placent en totale empathie avec le narrateur. Murakami excelle également dans la restitution des sensations, des émotions, et joue sans arrêt avec le trouble qu’il sait susciter chez le lecteur.
Pour toutes ces raisons, pas plutôt refermée la « Ballade », me voilà donc maintenant plongée dans la lecture du nouveau roman de Murakami en 3 tomes (dont 2 seulement déjà parus en France) : 1Q84. A suivre…

Note : 5/5.

Shifue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s