Astérix Obélix Reine Angleterre César

Réal. par Laurent Tirard, 2012, 1h49.

Je pense avoir déjà eu l’occasion de l’écrire ici ou là : ce qui est bien lorsque l’on a des enfants, c’est que l’on peut aller au cinéma pour voir des films d’animation ou dits « tous publics » en parfaite décontraction, sans avoir à se justifier. Lorsque l’on est resté un peu enfant soi-même il est donc très facile de se fondre dans la masse des spectateurs et de savourer un moment de distraction sans avoir à rougir de ne pas être allé voir à la place le dernier film d’auteur qui fait parler dans les dîners bobos.
C’est donc dans cet état d’esprit que j’ai emmené mes enfants voir « Astérix et Obélix, au service de Sa Majesté » mercredi dernier. Bon j’avoue quand même que c’était le seul film adapté à leurs âges et goûts différents. Je dois également reconnaître que j’avais quelques a priori envers ce quatrième épisode car j’avais beaucoup aimé le premier volet réalisé par Alain Chabat, « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre ». Sans doute en raison du ton très « Nuls » de ce film, les deux suivants n’ayant d’ailleurs pas rencontré le même succès critique.
Dans ce nouvel opus l’histoire est on ne peut plus simple : César, avide de nouvelles conquêtes, décide d’envahir la Bretagne pour agrandir son Empire. La Reine de la Bretagne envoie son fidèle conseiller Jolitorax en Gaule pour demander de l’aide aux « irréductibles », en la personne d’Astérix et Obélix. Ceux-ci ont alors fort à faire avec le neveu de leur chef qui leur a été confié pour parfaire son éducation, un jeune lutécien plein de morgue qui ne jure que par la musique et les jolies filles. Ils voient donc là l’occasion rêvée de se rendre utiles tout en donnant une bonne leçon au jeune insolent, en l’embarquant avec eux dans ces nouvelles aventures. Mais, bien évidemment, rien ne va se dérouler comme prévu : ni pour l’équipée bretonne-gauloise, ni pour César et ses troupes.
Et alors, me direz-vous ? Comment ai-je trouvé le film ? Eh bien je dois avouer sans honte aucune que j’ai passé un très bon moment ! Tout d’abord, le casting est particulièrement réussi. Obélix et Depardieu semblent ne faire qu’un, rien à redire. « Ils » volent même la vedette à Edouard Baer, qui campe un Astérix beaucoup moins matois que le personnage d’Uderzo et Goscinny à qui il apporte une touche de naïveté et de dérision (selon moi beaucoup plus juste que ne l’était Clavier). Luchini est parfait en César mégalomane, hypocrite et cynique. Quant aux autres acteurs, dans des rôles plus ou moins secondaires, ils jouent tous très juste. Mention spéciale à Valérie Lemercier en Bretonne coincée prout-prout, qui va faire chavirer le coeur d’ « Ob’lix » (les enfants ont beaucoup ri en entendant l’accent « breton »). Les gags, ensuite : ils se succèdent comme l’on peut s’y attendre mais font également mouche, ce qui n’est pas forcément toujours garanti avec ce genre de films. Et je reconnais que je rigole parfois encore plus lorsque je vois les enfants rire, ou bien à l’inverse ne pas relever certaines petites phrases plus destinées à faire rire les parents que les enfants, comme il y en a d’ailleurs quelques unes dans cet épisode. Enfin, mais là c’est la fan de musique rock pop qui parle, j’ai beaucoup aimé les deux apparitions des BB Brunes dont la musique clôt le film, non pas à l’occasion d’un grand banquet final comme dans les albums de notre enfance, mais d’une fête donnée en l’honneur des héros gaulois qui ont réussi à défaire une nouvelle fois l’impitoyable César.
A quand le prochain épisode ? Ah zut, les enfants ne voudront peut-être pas aller le voir s’il sort dans 3 ans… !

Publicités

4 commentaires sur « Astérix et Obélix, au service de Sa Majesté »

  1. je vais m’offrir le plaisir d’aller voir Les 5 légendes avec la même excuse d’accompagner mon fils 🙂 comme quoi il est bon de retourner en enfance de temps en temps. Et puis ma fille n’a que 2 ans et demi, j’ai encore quelques années d’excuses devant moi, youpi!
    Je voulais aussi dire que j’aime bien le style de ton récit, merci pour cet agréable moment de lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s